Beaver Dam Company

Calendrier de la saison

septembre 2022

  • 28 : Zug (CH) - YUMÉ

novembre 2022

  • 10 : Fribourg (CH) - YUMÉ
  • 11 : Fribourg (CH) - YUMÉ
  • 12 : Fribourg (CH) - YUMÉ
  • 13 : Fribourg (CH) - YUMÉ

janvier 2023

  • 17 : Paris (FR) - Shiver / All I Need
  • 18 : Paris (FR) - Shiver / All I Need
  • 19 : Paris (FR) - Shiver / All I Need
  • 20 : Paris (FR) - Shiver / All I Need
  • 22 : Paris (FR) - Shiver / All I Need
  • 24 : Paris (FR) - Shiver / All I Need
  • 25 : Paris (FR) - Shiver / All I Need
  • 26 : Paris (FR) - Shiver / All I Need
  • 27 : Paris (FR) - Shiver / All I Need
  • 28 : Paris (FR) - Shiver / All I Need

février 2023

  • 05 : Paris (FR) - YUMÉ

mars 2023

  • 23 : Aachen (DE) - All I Need
  • 24 : Aachen (DE) - All I Need
  • 25 : Aachen (DE) - All I Need
  • 26 : Aachen (DE) - All I Need
  • 14 : Villefranche-sur-Saône (FR) - YUMÉ
  • 15 : Villefranche-sur-Saône (FR) - YUMÉ
  • 16 : Villefranche-sur-Saône (FR) - YUMÉ
  • 17 : Villefranche-sur-Saône (FR) - YUMÉ

Beaver Dam Company

Directeur / ChorégrapheEdouard Hue

Edouard Hue est d’abord un danseur qui met sa physicalité au service du mouvement pur. Il expérimente, en tant qu’interprète, les extrêmes chez les chorégraphes Hofesh Shechter, Damien Jalet et Oliver Dubois. Il développe rapidement une écriture particulière, mélange de virtuosité maîtrisée et de spontanéité espiègle. Il reçoit d’ailleurs le prix Suisse de Danse 2019 en tant que « Danseur Exceptionnel ». C’est naturellement qu’il se tourne vers la chorégraphie, ce qui lui permet de mettre à profit ses expériences professionnelles, d’assouvir sa quête d’indépendance et de développer son propre langage chorégraphique. Il fonde alors sa propre compagnie, Beaver Dam Company (littéralement «barrage de castor»), en référence aux qualités de bâtisseur de cet animal et sa capacité à travailler en équipe.
Beaver Dam Company / Edouard Hue compte actuellement à son actif 6 pièces (solo, duos, quintet et pièces de groupes) qui tournent à travers le monde. Chorégraphe émergent déjà très repéré, il est soutenu par Pro-Helvetia – Fondation Suisse pour la culture, qui met en place un mentoring avec Olivier Dubois pour Meet me halfway. Son solo FORWARD intègre le Programme Danse & Dramartugie initié par Philippe Saire – Théâtre Sévelin 36 et il est artiste en résidence à L’Auditorium Seynod – Scène Régionale Auvergne Rhône-Alpes depuis 2016.
En parallèle, Edouard Hue est régulièrement sollicité par des compagnies reconnues pour créer des pièces. Cela a été le cas avec la pièce Requiem de Yoann Bourgeois pour laquelle Edouard Hue a créé la partie du Domine Jesu (Grenoble-France), No Matter à Gauthier Dance Company (Stuttgart-Allemagne), Titan pour le Ballet Basel (Bâle-Suisse), et L’Oiseau de Feu en 2023 pour le Grand Opéra d’Avignon.

Temps forts de la saison

Beaver Dam Company sera en tournée dans la ville lumière cette saison. La compagnie présentera à Paris les pièces Shiver et All I Need pour 12 représentations à la Scala du 17 au 28 janvier 2023, ainsi que sa pièce jeune public YUMÉ au Théâtre du Châtelet le 5 février 2023.
Edouard Hue sera invité à deux reprises cette saison pour créer pour le Ballet du Grand Opéra d’Avignon. Il y revisitera la pièce mythique L’Oiseau de Feu, les 6 et 7 avril 2023. Il créera également un duo pour lui et une danseuse de la compagnie, qui s’intégrera dans le programme 7*7, composé de 7 duos de 7 minutes chacun, par 7 chorégraphes différents.

La presse en parle

« Ivre, bouillonnante, impétueuse, faite de rupture, éminemment politique, l’écriture du chorégraphe électrise, hypnotise. »

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore, L’Oeil d’Olivier

« À peine 10 ans de carrière, une demi-douzaine de créations et le jeune chorégraphe apparaît comme une étoile montante de la danse émergente. Une reconnaissance méritée portée par un travail sans relâche et un talent indéniable. […] Un bel artiste dont on aime la rigueur de pensée et l’ouverture au monde. »

Véronique Vanier, cccdanse.com

« Edouard Hue est un magnifique danseur maintenant chorégraphe à l’écriture personnelle. […] Il compose des chorégraphies où le corps est sollicité à l’extrême, où la performance physique transcende le mouvement tout en incarnant son regard sur le monde. »

Brigitte Lefèvre, Festival de danse de Cannes 2021

Au répertoire